De la graine à la vache : les tourteaux

Le salon de l’Agriculture 2013 vient de fermer ses portes, l’occasion d’un petit rappel sur le rôle essentiel des graines oléagineuses dans l’alimentation des animaux.

La graine de tournesol ou le colza renferment entre 40 et 45 % d’huile… et le reste c’est avant tout de la cellulose, des protéines ou d’autres éléments nutritifs et des minéraux. La production de l’huile, quelle que soit son utilisation finale,  consiste donc tout d’abord à séparer ces composants : l’autre grand produit d’origine végétale  issu des graines ce sont les tourteaux, que vont consommer les animaux de la ferme.

La France, à partir de 6 millions de tonnes de graines produit plus de 3 millions de tonnes de tourteaux…  un bon point pour la balance commerciale  : les tourteaux de colza et de tournesol ont remplacé une partie des importations de tourteaux de soja.  Il n’y a pas de gaspillage  !

50 ans d’histoire des huiles en un clin d’oeil

3 graphiques qui montrent l’évolution de la production mondiale d’huiles, depuis 25 ans : (données Oilworld)

1960

En 1960, le soja, la palme, et l’ensemble colza tournesol ne représentent qu’un quart des 29 millions de tonnes d’huiles végétales produites dans le monde.

1985

En 1985, le soja, la palme, et l’ensemble colza tournesol représentent presque la moitié des huiles produits dans le monde… mais le total est déjà passé à 69 millons de tonnes !

2010

En  2010, l’huile de palme est déjà de loin la première production mondiale, suivie du soja, et assez loin derrière le colza et le tournesol, les princinpales productions européennes. Et la production a désormais dépassé 170 millions de tonnes : il faut nourrir 7 milliards d’humains !